EA Motive absorbe BioWare Montréal

Ca bouge dans le True North : EA Motive officialise l’absorption de BioWare Montréal, le studio derrière l’épisode controversé Andromeda, dont les ressources humaines avaient été détachées de la licence, mettant fin au suspens concernant l’avenir du studio. 

L’annonce du CFO d’EA – Chief Financial Officer – Blake Jorgensen, souligne aussi la volonté de créer une nouvelle dynamique : pour subvenir aux besoins du développement des nouveaux jeux sous licence Star Wars, il va falloir récupérer des talents et recruter 100 personnes. Choses faites avec la fusion entre les équipes de l’ex-Ubisoft Jade Raymond et BioWare Montréal. Actuellement, le studio bosse sur Battlefront 2 et un nouveau jeu Star Wars en collaboration avec Visceral Games (Dead Space).

BioWare et EA se remettent en ordre de bataille, le temps de se remettre de l’échec critique d’Andromeda, avec le retour de Casey Hudson, non en tant que creative director mais en tant que General Manager des studios d’Edmonton et d’Austin, tandis qu’Aaryn Flynn plie bagage dans une lettre bourrée d’émotions adressée aux fans de BioWare. Echec critique, mais non commercial, comme l’assure Blake Jorgensen, cité dans Forbes : « La croissance annuelle a été drivée par Mass Effect Andromeda et FIFA. Nos ventes digitales nettes  établissent un bénéfice de 681 millions de dollars, un record pour le premier trimestre et jusqu’à 113 millions tout le reste de l’année. Cette augmentation reflète la force de nos services lives assortis avec notre stratégie mobile. De plus, Mass Effect Andromeda a largement contribué à ce succès. Au total, sur PC et consoles, les téléchargement ont généré un bénéfice net  de 111 millions de dollars, 32% de plus que l’année précédente, grâce aux ventes de Mass Effect Andromeda dans ce trimestre. »

 

Laisser un commentaire